Symptômes Coronavirus : la perte de l’odorat et du goût seraient liés au Covid-19

La perte de l’odorat et du goût seraient des signes d’une contamination au Coronavirus. Le constat a été fait par plusieurs ORL et infectiologues français qui ont récemment constaté « la survenue d’anosmies brutales (perte de l’odorat), souvent associées à une agueusie (perte du goût) mais sans obstruction nasale, chez des patients suspects ou confirmés », assure le conseil national professionnel de l’ORL (CNPORL), en France, dans un communiqué rendu public vendredi 20 Mars.

ALERTE ANOSMIE / COVID-19: 20 MARS 2020

Communiqué du le conseil national professionnel de l’ORL (CNPORL)

Plusieurs ORL et infectiologues français ont récemment constaté la survenue d’anosmies brutales, souvent associées à une agueusie mais sans obstruction nasale, chez des patients suspects ou confirmés COVID-19.

Compte-tenu de ces données préliminaires, nous conseillons :

Aux personnes présentant de tels symptômes de rester confinées chez elles et de surveiller l’apparition d’autres symptômes évocateurs du COVID-19 (fièvre, toux, dyspnée)

Aux médecins de ne pas prescrire de corticoïdes par voie générale ou locale devant tout tableau clinique comportant une anosmie ou une dysgueusie aiguës. Dans l’état actuel des connaissances, on ne sait pas si les lavages de nez sont à risque de dissémination virale le long des voies aériennes. Il est donc recommandé de ne pas en prescrire dans ce contexte, ce d’autant que ces anosmies/dysgueusies ne sont pas habituellement accompagnées d’une obstruction nasale invalidante.

Fièvre, toux, fatigue, maux de tête et de gorge, gêne respiratoire et courbatures : voici l’ensemble des symptômes du coronavirus.

Selon les données préliminaires dont nous disposons, l’évolution naturelle des anosmies aiguës liées au COVID-19 semble souvent favorable. Dans les cas d’anosmie persistante, nous vous conseillons de fournir au patient une liste d’exercices de rééducation à pratiquer quotidiennement (voir un exemple de liste dans l’Annexe 1) (Oleszkiewicz et coll., 2018) et de l’orienter vers un service d’ORL de votre région spécialisé en rhinologie et particulièrement dans la prise en charge des troubles de l’odorat.

Docteur Jean-Michel Klein, Président du CNP d’ORL

Pr Vincent Couloigner, Secrétaire Général de la SFORL

Pr Emmanuel Lescanne, Président du Collège ORL & CCF

Dr Nils Morel, Président du SNORL & CCF

En coordination avec :

Dr Emilie Béquignon, ORL CHU Henri Mondor

Dr Alain Corré, ORL Fondation Rothschild

Dr Charlotte Hautefort, ORL CHU Lariboisière

Pr Jean François Papon, ORL CHU Kremlin Bicêtre

Pr Dominique Salmon, Infectiologue

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *