Coronavirus : couvre-feu décrété en France

L’instauration d’un couvre-feu n’arrête pas d’alimenter les débats en France, sous confinement depuis mardi dernier pour lutter contre la propagation de la Covid-19. Une mesure qui n’a pas été rigoureusement respectée par les français, estiment plusieurs responsables français.

Mais vendredi, le ministère de l’intérieur Christophe Castaner aurait donner son feu vert aux communes lors d’une conférence de presse en disant « J’invite les maires à utiliser la totalité de leurs pouvoirs de police ». Plusieurs communes ont instauré un couvre feu nocturne pour interdire tout déplacement le soir.

Couvre feu décrété en France pour interdire le déplacement le soir.

Notons qu’à la date du 21 mars, le bilan en France fait état de 12.000 contaminations par le coronavirus et 562 morts, dont 112 cas de décès aux dernières 24 heures.

Communes qui ont décrété le couvre feu en France

Voici les communes à avoir instauré un couvre-feu :

Vallauris (Alpes-Maritimes), de 22h à 5h dans certains secteurs de la ville, à compter du vendredi 20 mars.
Menton (Alpes-Maritimes), de 21h à 5h dans toute la ville, à compter du vendredi 20 mars.
Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes), de 21h à 5h dans toute la ville, à compter du vendredi 20 mars.
Jeumont (Nord), à partir de 19h pour les mineurs uniquement, à compter du vendredi 20 mars.
Nice (Alpes-Maritimes), de 23h à 4h dans toute la ville, à compter du samedi 21 mars.
Perpignan (Pyrénées-Orientales), de 20h et 6h dans toute la ville, à compter du samedi 21 mars.
Béziers (Hérault), de 22h à 5h dans toute la ville, à compter du samedi 21 mars.
Hautmont (Nord), de 18h à 6h pour les mineurs uniquement, à compter du samedi 21 mars.
Montpellier (Hérault), de 22h à 5h dans toute la ville, « dès que possible ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *