La France en a interdit l’exportation : le Plaquenil serait-il le remède miracle du Coronavirus

Les autorités françaises ont demandé une évaluation en urgence de l’efficacité du Plaquenil pour le traitement du Covid-19. Notons que la France a interdit l’exportation du Plaquenil depuis deux semaines. Les expérimentations demandées par le gouvernement français devraient être étendues sur le plan national afin d’en mesurer l’efficacité.

En France, c’est le professeur Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée Infection à Marseille qui a expérimenté le Plaquenil sur une vingtaine de patients atteints du Covid-19.

« C’est spectaculaire, la charge virale moyenne avec ce virus est normalement de 20 jours. […] Les patients qui n’ont pas reçu le Plaquenil sont encore porteurs à 90% du virus au bout de six jours, tandis que ceux qui ont reçu le traitement sont 25% à être positifs « , expliquait le médecin le 16 mars 2020. Le directeur de l’IHU a associé à la chlorequine un traitement d’azythromicyne « pour éviter les surinfections bactériennes ».

Le plaquenil, médicament à base de chloroquine, pourrait traiter le Covid-19
Le plaquenil, médicament à base de chloroquine, pourrait traiter le Covid-19

Dans une déclaration accordée au journal français Le Monde, professeur Raoult estime que l’insertion de la molécule de chloroquine aux traitements donnés aux personnes attenites par la Covid-19 ne représente pas un obstacle d’un point de vue clinique. « En Chine, en Iran, en Corée du Sud, en Arabie saoudite, l’hydroxychloroquine et la chloroquine font déjà partie des protocoles thérapeutiques… Il y a urgence à organiser de telles recommandations en France, et c’est ce que j’ai proposé aux autorités sanitaires « , dit-il.

Aux Etats-Unis, Trump était moins prudent que les français. Il veut déjà mettre la chloroquine sur le marché en affirmant que les autorités sanitaires ont approuvé le recours à la chloroquine, qui a selon lui « montré des résultats préliminaires très très encourageants ». Néanmoins, la Food and Drug Administration (FDA) parle encore d’essais cliniques « étendus et pragmatiques » qui seront effectués pour évaluer l’efficacité de ce traitement.

EN Chine, des pharmacologues de l’hôpital universitaire de Qingdao (province du Shandong) a fait des annonces très rassurantes quant à l’efficacité de la chloroquine « Il est démontré que le phosphate de chloroquine a une efficacité apparente et une innocuité acceptable contre la pneumonie associée au Covid-19 dans le cadre d’essais cliniques multicentriques menés en Chine ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *